Abidjan : au secours ! Des « pièces lisses » !

A Abidjan, mieux vaut être démuni que d’avoir des « pièces lisses » plein les poches. Et là, je vous parle très franchement ! « Une pièce lisse » c’est pire que la pauvreté.

Quand vous êtes sans argent, au moins vous savez clairement que vous n’en avez pas. Il est donc évident que vous ferez tout pour quitter le cercle vicieux de la pauvreté.

Mais souvent, l’Ivoirien sort de chez lui, convaincu qu’il a de l’argent, pourtant, ce qu’il ignore, c’est qu’il reviendra à la maison sans avoir pu dépenser un rond. Les pièces d’argent n’auront pas trouvé preneurs car elles sont « lisses ». Un véritable cauchemar!

Résultat de recherche d'images pour "pièces d'argent lisses"

Imaginons. Vous vous retrouvez dans un taxi, disons d’Abidjan, avec deux pièces de 250 francs et une de cent francs CFA. Jusque-là vous êtes heureux de vous déplacer en voiture. Au moment de payer le transport, vous tendez, toujours aussi heureux, vos pièces au chauffeur et il vous rétorque sec : «Non! La pièce-là est lisse, ils ne vont pas prendre ». Et là commencent vos ennuis. Le conducteur exige que vous le payiez mais il refuse votre argent (?). Comment faire? Eh bien, trouvez d’autres pièces d’argent, des pièces « irréprochables ». Et si vous n’avez que ces pièces « lisses »? Alors, bandez vos muscles parce que l’atmosphère va très vite être surchauffée.

Les pièces de 250 francs CFA, sans doute effrayées par la tournure des événements, ont préféré se mettre à l’abri. On n’en trouve plus, comme si elles s’étaient évaporées! Ces pièces ont tellement effrayé les Ivoiriens que je suis sûr que ces derniers doivent se réjouir de cette « absence monétaire ». La pièce de 250 francs faisait plus peur que l’Ebola ! Le fait d’en posséder était devenu un véritable crime. Quand vous la sortez, les regards se tournent vers vous comme si vous demandiez à un Imam d’aller vous confesser à l’église !

Résultat de recherche d'images pour "pièces de 250 francs cfa lisses"

Quand les Ivoiriens ont fini d’assassiner la pièce de 250, ils ont jeté leur dévolu sur sa sœur cadette, la pièce de 200. Mais, celle-ci semble avoir la peau dure car jusque-là, elle respire. Mais faites très attention, lorsque vous tendez une pièce de 200 à un commerçant, il peut passer 5 minutes à la tourner et retourner, recherchant une quelconque anomalie. Il ne manque plus qu’une loupe et une blouse et on se retrouve de plein pieds dans “Les Experts Miami’’.

Et il faut croire que la malédiction suit son cours le long de l’arbre généalogique des pièces de monnaie : voilà que ce sont maintenant les pièces de 100 francs qui sont vilipendées. Ouvrez bien l’œil, il y en a des lisses. Evitez-les comme vous pouvez !

2 commentaires sur “Abidjan : au secours ! Des « pièces lisses » !

  1. Hihihi…on a tout le temps le même souci à Lomé, malgré les innombrables plaintes des citoyens sur les média, surtout les radios de proximité. Meme aux peages, on les refuse.Peut être qu’il faut lancer une campagne #HalteAuRefusDesPiècesLisses..lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *