Les VIIIèmes Jeux de la Francophonie se déroulent actuellement en terre ivoirienne. Le spectacle s’est ouvert depuis le 21 juillet et le rideau tombera le 30 juillet 2017. « Actuellement on parle français », dit un gars de mon quartier.

Mais attention! Ce n’est pas tout le monde qui « parle français » actuellement. Un tour sur les réseaux sociaux nous montre que les Jeux de la Francophonie ne font pas plaisir à tous les Ivoiriens. Il y en a qui estiment que la vie est assez dure pour « gaspiller » de l’argent dans des jeux. Tenez-vous bien! Il y a aussi ceux qui réussissent la prouesse de transposer le débat politique dans l’arène des Jeux de la Francophonie. Ces experts en politique ne se sentent pas concernés par ces festivités culturelles et sportives. Quand vous leur dites « Francophonie », ils vous répondent « Say what? ».

Si vous souhaitez échanger avec eux dans la langue de Molière, repassez le 31 juillet. Du coup, ils ne parlent plus français, du moins jusqu’au 30 juillet. Sinon, pour l’heure, « say what? ». Les Jeux de la Francophonie seraient, à les écouter, une autre forme de colonisation, un instrument à l’aide duquel la France garderait un œil jaloux sur ses anciennes colonies. Ne tentez pas de leur faire entendre raison. Le ballon qui roule les met hors d’eux; le sprinteur pour eux a du temps à perdre, le basketteur s’ennuie et le conteur n’a vraiment rien à dire. Que dire des marionnettes géantes? Bonnes pour effrayer les enfants. De toutes les façons, ils ont leur motivation. Pour l’heure, « parlons français » et laissons-les s’exprimer librement en une autre langue. Say what?

The following two tabs change content below.
Richard Konan

Richard Konan

Journaliste de profession, je suis un véritable passionné de la communication. J'adore manier les mots pour donner vie à la vie.
Richard Konan

Derniers articles parRichard Konan (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *