Cela fait 30 ans que le capitaine Thomas Sankara a été assassiné alors qu’il était en pleine réunion avec le Conseil national de révolution. L’ex président du Burkina Faso continue de marquer la mémoire collective. Je vous propose ici des citations du « révolutionnaire ».

« La maladie ne se guérit point en prononçant le nom du médicament, mais en prenant le médicament. »

« Sache que le corps grossier est pour toi ce que la maison est pour le locataire. »

« Nous ne pouvons laisser à nos seuls ennemis d’hier et d’aujourd’hui le monopole de la pensée, de l’imagination et  de la créativité ! »

« L’on devient ce que l’on connaît. »

« Le système néocolonial tremble quand le peuple devenu maître de sa destinée veut rendre sa justice ! »

Le capitaine Sankara croyait en  l’Afrique (crédit photo: Blood on the Leaves)

 

 

« Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même, à comprendre que, finalement,  il peut s’asseoir et écrire son développement ; il peut s’asseoir et écrire son bonheur ; il peut dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour ce bonheur. »

« La plus grande difficulté rencontrée est constituée par l’esprit de néo-colonisé qu’il y a dans ce pays. Nous avons été colonisés par un pays, la France, qui nous a donné certaines habitudes. Et pour nous, réussir dans la vie, avoir le bonheur, c’est essayer de vivre comme en France, comme le plus riche des Français. Si bien que les transformations que nous voulons opérer rencontrent des obstacles, des freins. »

« L’esprit de liberté, de dignité, de compter sur ses propres forces, d’indépendance et de lutte anti-impérialiste […] doit souffler du Nord au Sud, du Sud au Nord et franchir allègrement les frontières. D’autant plus que les peuples africains pâtissent des mêmes misères, nourrissent les mêmes sentiments, rêvent des mêmes lendemains meilleurs. »

The following two tabs change content below.
Richard Konan

Richard Konan

Journaliste de profession, je suis un véritable passionné de la communication. J'adore manier les mots pour donner vie à la vie.
Richard Konan

Derniers articles parRichard Konan (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *